Rejoignez-nous sur Facebook


Danse

  • JPEG - 21.9 ko
    © Benoît Chapon
  • JPEG - 21.5 ko
    © Benoît Chapon
  • JPEG - 31.4 ko
    © Benoît Chapon

Bien sûr, les choses tournent mal

Frank Micheletti / Kubilai Khan investigations | Mar. 15 mai 20h30

Danse

RÉSERVEZ VOS PLACES EN VOUS ABONNANT DÈS LE SAM. 9 SEP. À 10H.
ACHAT DES PLACES hors abonnement en CLIQUANT SUR LA (LES) DATE(S) CI-DESSOUS à partir du sam. 23 sep. à 11h

DANSE
Mar. 15 mai | 20h30

Où ? Comment ?
Le Manège
Durée 1h10
Tarif B

Chorégraphie : Frank Micheletti
Danseurs : Gabriela Ceceña, Idio Chichava, Sara Tan, Esse Vanderbruggen
Musique composée, jouée et mixée en live par Frank Micheletti, Benoît Bottex, Sheik Anorak et Jean-Loup Faurat
Création lumière : Ivan Mathis
Régie son : Laurent Saussol

Production Kubilai Khan investigations
Coproductions Théâtre des Salins, Scène nationale de Martigues
CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson
Centre chorégraphique national de Tours / direction Thomas Lebrun (dans le cadre de l’accueil studio) Le Pôle arts de la scène - Friche belle de Mai
Théâtre Liberté de Toulon
PÔLE-Sud, Centre de développement chorégraphique, Strasbourg
Accueil studio / résidence répétition CNCDC Châteauvallon
Centre chorégraphique national de Tours CDM Martigues
CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson

Ils viennent du Mozambique, du Mexique, de Singapour, de Belgique et de France. Sous la direction du chorégraphe Frank Micheletti, ils sondent de manière foudroyante les transformations qui agissent sur notre présent.

Où sommes-nous ? Où en sommes-nous ? Sur quelles fictions vivons-nous ? Et de quelle façon nous est-il possible d’envisager l’avenir qui nous attend ? Dans Bien sûr, les choses tournent mal, Frank Micheletti poursuit ses recherches sur les mutations et les dérives climatiques qui bouleversent la réalité de notre monde.

Accompagné de trois danseuses, d’un danseur et de trois musiciens (qui jouent et mixent en direct, sur la scène), le cofondateur de la compagnie Kubilai Khan investigations signe une partition musicale et chorégraphique pleine de fulgurances.

Tout cela dégage une énergie folle. Et révèle une grande virtuosité. Entre engagement des corps et acuité du propos, ces artistes cosmopolites font naître une danse électrique. En étudiant les paysages désorganisés de nos vies et de nos villes, ils amorcent une poétique sensorielle qui brise nos carapaces. Le chaos agit ici comme une entaille. Comme un moyen de déplacement, de dépassement : un déclencheur d’expériences.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766